"Le projet Professor s'ancre dans la découverte d'une musique : celle de Fausto Romitelli, compositeur italien dont l'œuvre explore les croisements entre composition savante, énergie rock et montées d'acide électroniques. Le triptyque Professor Bad Trip - divisé en trois leçons - convoquent un spectre d'émotions et de mouvements intérieurs qui saisissent le corps, invitant naturellement à la dérive, aux parcours accidentés, à la fabrique d'images et de réalités parallèles.

Avec l'idée de "traduire physiquement TOUT ce que l'on entend", Maud Le Pladec propose un trajet chorégraphique à l'intérieur de l'édifice sonore : l'incarner pour en intensifier l'écoute, lui ouvrir d'autres territoires imaginaires. Tels des guides dans le labyrinthe de cette architecture instable, deux danseurs et un musicien dialoguent avec les fictions du son, les manipulent, échangent leurs rôles jusqu'à brouiller les pistes. Sont-ils chefs d'orchestre, interprètes, instruments de ce qu'on entend? Sont-ils les pantins de cette marée tumultueuse ou leur émanation méphistophélique? Leurs gestes, précis comme des scapels, suivent chaque tempo, glissent sur les cordes discordantes, vibrent avec les distorsions. Se faufilant entre rythmes et images, ils s'approchent d'états hallucinatoires : apparitions, disparitions, dédoublements, métamorphoses, cavalcades dans les méandres de "l'espace du dedans"."

Texte écrit par Gilles Amalvi, pour les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis 2010.

Conception et chorégraphie : Maud Le Pladec.
Interprété et créé en collaboration avec : Julien Gallée Ferré, Félix Ott, Tom Pauwels.
Création lumière : Sylvie Mélis.
Costumes : Alexandra Bertaut.
Régie générale : Fabrice Le Fur.
Régie lumière : Nicolas Marc.

Spectacle filmé par Romain Tanguy, Karim Perrin, Julie Pareau.
Réalisation, montage : Julie Pareau.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…