Live Festival Fnac Indétendances

Source Télérama telerama.fr/musique/uffie-et-chloe-la-fraiche-touch,58770.php

« J'ai fini par composer de l'électro dans mon coin. Je n'avais pas vraiment le choix : quand j'ai joué en groupe, les garçons me permettaient seulement d'être chanteuse. Même dans la pop, les clichés ont la vie dure. » En cette après-midi de juin, dans le patio de l'hôtel Amour, Chloé Thévenin, alias DJ Chloé, soupèse chaque mot. Regard bleu électrique, teint diaphane et sourire timide, elle a quelque chose de la comédienne Emmanuelle Devos. « Ma mère est anglaise, j'ai sans doute hérité de sa retenue british... » A 34 ans, dont près de quinze ans de deejaying, elle est une valeur sûre de la scène techno. Du festival Sonar, à Barcelone, rendez-vous obligé des producteurs électro qui comptent, au club Robert Johnson, à Francfort, où elle a ses habitudes, sa notoriété a depuis longtemps dépassé nos frontières. Mais attention au stéréotype ! La discrète Chloé a le caractère bien trempé et n'est pas femme à se laisser enfermer dans l'imagerie « bling-bling » qui colle de plus en plus souvent aux DJs. En bref, elle n'a pas choisi la facilité."

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…