Sculpture audiovisuel. 4’36’’

Installation composée de 4 écrans de 4m x 2,80m

« The permutated poems set the words spinning off on their own; echoing out as the words of a potent phrase are permutated into an expanding ripple of meanings which they did not seem to be capable of when they were struck into that phrase. »
- The Third Mind (Burroughs/Gysin)

Damien Pairon réalise des cut-ups de bande dessinées, de jeux vidéo, de films, de publicités … Il manœuvre le spectateur avec des stéréotypes d’hommes et de femmes de la culture populaire. Ce sont « juste » des images, mais nous réagissons malgré tout avec émotion. Qu’est-ce cependant : l’image ou la réalité ?

« Whatever appears on the télévision emerges as raw expérience for those who watch it / therefore, television is reality and reality is less than télévision. » (videodrome)

« Je monte, j’adapte et je fragmente les icones de notre société actuelle : je cherche dans les souvenirs et dans ceux de la société et je joue avec les associations qu’ils génèrent. L’effet de mon travail est possible grâce aux codes involontaires, à la langue et aux archétypes de notre temps : la consommation de masse, l’obsession pour le sexe, la violence, les viols, la morale changeante… »

« J’utilise les iconographies contemporaines, je les combine avec de la musique et joue avec leur effet inévitable. La langue de l’image et les associations sont tellement fortes, tellement ancrées universellement qu’il est possible d’éveiller des émotions grâce à elles et de les envoyer. Vous pouvez vous persuader que quelque chose n’est pas, mais seul l’effet reste : des images violentes restent la peur, la révolte, l’écœurement… »

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…