Nous sommes en 2012. Les petites maternités ont toutes disparu ; ne restent que des structures où on accouche à la chaîne, avec des effectifs en personnel réduits et de l'autre, des cliniques où on peut faire comme on veut, à condition de pouvoir s'offrir un accouchement "à la carte", où le projet de naissance donne lieu à un devis...

La qualité de l'accueil qui est fait au nouveau-né doit-elle dépendre de la somme que ses parents sont prêts à payer pour qu'on respecte leur enfant ?

Pour s'interroger sur la maltraitance ordinaire que subissent parfois (trop souvent) les femmes et les bébés...

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…