La Renaissance

Le premier pas consiste à s’observer sans jugement négatif ou positif. A devenir conscient de ce qui est: si nous sommes en colère, vivons la colère sans culpabilité. Si nous ressentons de la tristesse, vivons-là, sans essayer de sauver les apparences ou de penser à ce que les autres pensent de nous. Si le corps nous donne un message de douleur, arrêtons-nous un moment pour l’écouter. Etre, faire ou ressentir en étant pleinement conscient, présent. Et nous découvrirons l’impermanence de ces émotions pour laisser la place à une nouvelle naissance, dans une nouvelle conscience de nous-même. Le monde ne change pas, c’est nous qui le percevons différemment.

Pour accompagner ce cheminement, le Tai-chi-chuan et le Chi-Gonq sont d’excellents outils de transformation. Ils laissent la place nécessaire au relâchement du corps et à un esprit plus clair

Prendre le temps…
Prenons juste le temps de nous observer, de nous ressentir dans un mouvement respiratoire lent et profond et d’accepter l’entier de notre personne avec nos qualités et nos défauts.

Centrons-nous directement dans l’énergie du cœur avec un amour profond de la nature et de nous-mêmes, là ou il prend naissance. Cette douceur et cette confiance développée par l’amour, nous ouvre à la relation au monde extérieur. Plus détendus et plus justes avec notre entourage, nous voilà libérés de la dualité: cette lutte intérieure disparaît au fur et à mesure…

Chaque mouvement de Tai-chi-chuan correspond à une application martiale que l’on peu travailler dans le but de mieux intégrer la forme de Tai-chi-chuan. On peut également travailler les applications à deux, dans l’intention d’apprendre de son/sa partenaire nos déséquilibres. Il existe aussi une technique appelée Tui Shou (poussée des mains). C’est un travail simplifié des applications qui nous enseigne à être plus à l’écoute.

« La poussée qui vient de l’extérieur je l’accepte ou je crée une résistance? Comment je réagis face aux agressions du monde? Je m’oppose? En prennent le risque de me blesser?»

Analogie de la vie, le Tui-shu nous donne des réponses dans notre propre langage corporel
info@renaissance-tao.ch
renaissance-tao.ch

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…