Tueur à gage du tout venant, froid, cynique, et sans remords, Alain Rosenberg va être confronté à contrat peu ordinaire.


«Le Marchand de l'ombre est un film noir contemplatif, au cynisme assumé, qui privilégie la violence psychologique à la violence physique.
C’est aussi un film de genre, à la mise en scène surréaliste, qui fait la part belle au clair obscur.»

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…