"Une esthétique de pliage et dépliage: penser l'image dans l'âge numérique"

Théoricienne et commissaire, Dr. Laura U. Marks consacre d'abord sa recherche aux nouvelles formes cinématographiques.

Touch: Sensuous Theory and Multisensory Media (2002),
propose de s'inspirer de la neurobiologie de l'odorat et la physique quantique, des approches théoriques expérimentales pour discourir sur les médias expérimentaux.

Son récent ouvrage, Enfoldment and Infinity: An Islamic Genealogy of New Media Art (2010), suggère des racines pour l'art numérique dans l'histoire de l'art et la pensée islamique et propose une esthétique du pliage et dépliage où Marks analyse les modalités par lesquelles les œuvres d'art, entre autres, facilitent ou, au contraire, empêchent le mouvement entre expérience, information et image.

Collaboratrice aux revues Third Text, Screen et Leonardo, Laura U. Marks a aussi contribué à de nombreux ouvrages dont « Genetic Algorithms, Caucasian Carpets, and Kunstwollen » dans Place Studies in Art, Media, Science and Technology: Historical Investigations on the Sites and the Migration of Knowledge, éd. Andreas Broekmann et Gunalan Nadarajan (VDG-Weimar) (2008).

Elle détient la chaire Dena Wosk des Études artistiques et culturelles à l’École des arts contemporains de l'Université Simon Fraser.

Remerciements : Université du Québec à Montréal, Faculté des arts, École des arts visuels et médiatiques, Groupe de recherche sur les diagrammes actifs (DIAA) et Conseil des Arts du Canada

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…