There is no desert island
Ana’s journeys # 1

a film by
Mathieu Bouvier & Céline Cartillier
2011

Ana : Céline Cartillier
Music : Sylvain Milliot
Post-production : Mathieu Bouvier

based on an original idea by : Camille Louis, Laurie Bellanca, Céline Cartillier, Mathieu Bouvier, Phabrice Petitdemange (KOM.POST collective)

created after the site-specific performance : IS(O)LAND SCAPES, by KOM.POST, in the collective exhibition ELEVENTH PLATEAU, Hydra historical archives museum, Hydra (GR), 8 July - 4 September 2011, artistic direction : Sozita Goudouna – OUT OF THE BOX Intermedia (Athens)

Produced by : KOM.POST, OUT OF THE BOX Intermedia

Ana est une jeune femme européenne. Elle est née quelques fois, elle a vécu très souvent, elle n’est encore jamais morte. Elle vous attendait. Elle a tant de choses à vous dire. Restez dans son dos, ouvrez l’œil, prêtez l’oreille. Ana a le don d’ubiquité. Elle regarde ici, et elle voit ce qui se passe ailleurs. Elle regarde maintenant, et elle voit ce qui s’est passé hier, ou ce qui va arriver demain. Ana est une sybille. Elle assiste aux derniers instants de l’Empire : les néo-démocraties seront bientôt tirées du rêve qu’elles faisaient sur elles-mêmes. C’est la fin d’une époque pourrie. Ana en a vu d’autres. Elle témoigne pour dans mille ans. Elle témoigne pour ceux qui survivront à nos désastres : les animaux, par exemple. Elle sait que « rien d’insolite ne peut se produire dans l’univers qui n’ait déjà eu lieu dans la durée infinie » (Epicure).

Ana is a young european woman. She was born sometimes, she lived very often, never dead yet. She was waiting for you. She has so much to say. Stay in her back, eyes open, listen. Ana has the gift of ubiquity. She looks here, and she sees what is happening elsewhere. She looks now, and she sees what happened yesterday or what will happen tomorrow. Ana is a sibyl. She attends the final moments of the Empire: the neo-democracies will soon be taken from the dream they were having on themselves. This is the end of a rotten era. Ana has been through worse than that. She testifies for a thousand years. She testifies to those who will survive our disasters: animals, for example. She knows that « nothing unusual can happen in the universe that ever happened in the infinite duration » (Epicurus).

Mathieu Bouvier

Artiste visuel, Mathieu Bouvier est tantôt plasticien, vidéaste, photographe, scénographe, chercheur indépendant. Diplômé des écoles d’art de Saint-Etienne et de Lyon, et du Fresnoy, le SNAC de Tourcoing. Certains de ses travaux sont présentés dans des centres d’art public, d’autres sont plus discrets, ou adressés à des particuliers. Fréquentation assidue de la danse contemporaine, en tant que vidéaste, scénographe et collaborateur artistique. Oriente peu à peu son travail et ses recherches vers la notion de « figure », ou la conversion des signes entre corps, image et langage.
mathieu.mathieu.free.fr/Mathieu_Bouvier_artiste/sommaire

Céline Cartillier

Vit et travaille à Berlin.
Formée à l'université Paris III – La Sorbonne Nouvelle (Master d'études théâtrales).
Elle est dramaturge et assistante à la mise en scène auprès de Caroline Marchetti, Antoine Cegarra et Paulo Duarte. Elle est également interprète et metteuse en scène d'Igitur ou la folie d'Elbernon d'après Mallarmé,
en collaboration avec la dramaturge Camille Louis, au Studio Théâtre de Vitry-sur-Seine.
De 2006 à 2011, parallèlement à son activité de dramaturge, elle travaille dans le milieu de l’édition
(éditions Théâtrales ; Centre national de la danse), tout en poursuivant des stages dans le champ
chorégraphique, en particulier avec Loïc Touzé et Mathieu Bouvier.
Elle est membre du collectif artistique Kom.post en tant que performer et dramaturge. Depuis juin 2011, elle
participe au projet “Autour de la table” initié par Loïc Touzé et Anne Kerzerho (TU Nantes, Tanz im August
Berlin, idans Istanbul). En compagnie de la compagnie Serres chaudes, elle participe depuis mai 2011 aux laboratoires de création “Zzzzz Les Parois neigeuses. Petit traité de combustion à l'usage des déserteurs et autres étudiants en art”.
En avril 2012, elle a intégré le Master of Arts Solo/Dance/Authorship (SODA) au Hochschulübergreifendes Zentrum Tanz de Berlin.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…