Comment « re-penser » les rapports photographie-droits de l'homme au travers de la célèbre exposition The Family of Man (Musée d’Art Moderne de New York,1955) ?

Cette exposition, vue par des millions de spectateurs dans le monde entier, fut l’objet de critiques devenues archétypales dans le champ des arts visuels et de la critique d’art.

Six décennies plus tard, au lieu d’accorder à son commissaire - Edward Steichen -, la position d’un auteur omnipotent, comme le fît Roland Barthes, peut-on lire cette exposition comme une déclaration visuelle des droits de l'homme et de la femme ?

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…