Diane Pacom, professeure de sociologie (Université d’Ottawa), aborde le sujet de la répression exercée par les autorités sur les graffeurs. Selon elle, les mesures mises en place pour contrer le graffiti sont injustifiées et très néfastes pour les graffeurs.

Montréal (Canada), 25 mai 2011

(L'intervenante: sciencessociales.uottawa.ca/soc/fra/profdetails.asp?id=295)

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…