Ça sent la chandelle fraîchement éteinte
Je me suis levée le coeur bombé
La panse charnelle la tempe peinte
Vin évaporé, ta main gravée
Avec rien d'autre sur le corps
Que la fumée de tes caresses

On va chanter sur le bout des pieds
C'est beau te voir regarder en haut
Des plantes séchées dans ma trachée
Tous les miroirs reflètent ta peau

C'était bon lécher ta prose
Jamais t'as parlé de ces roses
Mais des épines qui font du bien
Dans nos échines un bon venin

Tu redéfinis la beauté
Donne l'expansion à ce que je suis
J'ai jamais fini d'y tremper
Bourdonne implose toute la nuit

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…