Millésima présente château Poujeaux.
La vocation viticole de Poujeaux démarre au cours du XIXe siècle. Cette ancienne seigneurie dépendante de Latour Saint Mambert (futur château Latour), et connue sous le nom de Salle de Poujeaux, possède en elle un terroir de premier choix, fait de belles graves günziennes, digne d'un premier cru classé, selon une rumeur bien installée. Mais bien qu'historiquement rattaché à Latour Saint Mambert (le Latour, premier cru classé à Pauillac), le château Poujeaux se verra classifier en 1932, en cru bourgeois supérieur, échappant moins d'un siècle plus tôt au classement impérial de 1855. Fatalité? rien n'est moins sûr!
D'abord divisé en trois parties en 1880, il faudra attendre l'arrivée de Jean Theil en 1921 pour que soit entamée le projet de réunification du cru qui deviendra effectif en 1957. Ses enfants prenant la suite en 1981, la famille Theil insuffla un second élan au cru, le perfectionnant, l'agrandissant, construisant sa réputation internationale.
Le château va prendre un nouveau cap en janvier 2008 lorsque la famille Cuvelier (propriétaire de Clos Fourtet à Saint-Emilion) décide de s'en porter acquéreur. Une partie de l'ancienne équipe restant à demeure, Philippe et Matthieu Cuvelier se donneront ainsi les moyens de mettre en place une politique drastique, par la sélection des parcelles des 70 hectares d'un seul tenant; l'objectif est d'accroître la renommée internationale de la marque en garantissant, au travers de Poujeaux et de La Salle de château Poujeaux, des vins généreux, tendres, puissants et fins à la fois, sans renier le caractère propre d'un Moulis.

Retrouvez les vins de la propriété sur:
millesima.fr/catalogue/producteur-chateau-poujeaux.html

© Millésima SA - Janvier 2012

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…