Au théâtre Paris-Villette du 13 > 17 mars 2012

Ilda est morte quand elle avait douze ans et vit désormais dans le corps de Nicole, femme adulte…

C'est à Maputo, au Mozambique, que j'ai imaginé ce souvenir, argument principal pour la réalisation et l'écriture d'Ilda et Nicole, sous l'influence du dialogue quasi permanent qui existe là-bas entre la vie et la mort. Une préoccupation que l'on retrouve aussi très fortement chez les trois acteurs présents sur le plateau de ce spectacle : dans la violence sourde du jeu de l'acteur congolais Dieudonné Niangouna, chez la jeune comédienne et danseuse mozambicaine Assucena Manjate, dans les chants imprégnés de blues brésilien de l'actrice/chanteuse Simone Mazzer.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…