Cette vidéo présente une succession de séquences de 30 secondes, des plans cadrés en portrait aux épaules, d’une personne devant un fond uni. Je demande à celle-ci de rester dans le cadre, et d’essayer de fixer la caméra, mais elle reste libre de ses mouvements. Elle a le droit de parler.
Il n’y a pas de tranches d’âge précis, je cherche la plus grande diversité. C’est en quelque sorte une collection de personnes, de « cobayes », une accumulation infinie, toujours en cours. J’ai évidemment pensé aux vidéos d’Andy Warhol, Screen Test, qui offraient aux personnes prises l’occasion d’avoir leur quart d’heure de gloire. Ce que je veux observer, moi, ce sont les différentes réactions possibles face à la caméra, cette gêne qui ressort devant cet œil, qui n’est rien d’autre qu’un objet. En leur demandant de ne rien faire de particulier, j’impose en quelque sort une contrainte. Quelle posture avoir ? Essayer de rester sérieux ? Est-ce du voyeurisme, une fascination pour ces regards, une recherche de dévoilement intime, ou autre chose ?

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…