Performance réalisée pour le jury du pré-Dipôme, avec la complicité d’une trentaine d’étudiants faisant partie du public.

Le spectateur est invité à atteindre les combles par le biais de la cage d’escalier, en montant les trois étages de l’immeuble. Le long du parcours, le spectateur est ainsi confronté à une scène constituée de deux personnes: la première indique quelque chose d’inexistant alors que la deuxième laisse tomber un verre contenant du café. La même séquence est répétée à chaque étage par d’autres couples d’acteurs.
Une fois atteint la pièce dans les combles, le spectateur est confronté à un espace lumineux où des chaises ont été rangées autour d’un corps étendu au sol. Lorsque tout le monde a pris sa place, le protagoniste se lève en allant s’asseoir sur un tabouret posé au milieu de la pièce. Les yeux fermés, il commence à tourner sur sa chaise très lentement en s’arrêtant un instant à chaque tournée, jusqu’à ce que, soudain, le corps chute à nouveau par terre. Au même instant, plusieurs complices dans le public répètent des gestes bien précis (cligner les yeux, respirer plutôt bruyamment et bâiller) de façon à avoir un crescendo sonore.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…