Le Québec connait depuis la mi-février 2012 un mouvement de contestation estudiantin sans précédent. Les manifestants dénoncent la remise en cause du droit à l'éducation supérieure pour tous qu'entrainerait, selon eux, la forte hausse des droits d'inscription à l'université.

En organisant le conseil général du Parti libéral à Victoriaville, une ville de 60 000 habitants située entre Québec et Montréal, le 4 mai 2012, le Premier ministre Jean Charest et son gouvernement pensaient qu'ils ne seraient pas dérangés. C'était sans compter sur la ténacité de milliers d'étudiants québécois qui s'y sont rendus pour revendiquer le droit à la scolarité pour tous.

Photographie/Montage/Son : Aurélien Chartendrault - @achartendrault - indivisu.net
Réalisé pour L'EXPRESS: goo.gl/TEXoy

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…