Jeudi 14 juin 2012, 11 h 45 : les conditions ne sont pas encore là sur la pente du mont Myon, mais l'horaire me semble idéal puisqu'il n'y a absolument personne au décollage, et cela convient parfaitement à ma pratique. Les premiers plouffeurs et les élèves déjeûnent en bas à l'école, seuls Fabrice, Nathalie et Aurélien, les copains des Ailes du Bugey, plient leurs voiles à l'atterro.
Décollage face-voile dans du petit sud-ouest, puis j'essaie de gratter vers le sud au-dessus de la manche à air et du chemin de terre. Virages ensuite au-dessus du bac à vaches qui commence à distiller un thermique gentillet. Je zérote puis ça tient doucement, mais c'est loin d'être atomique et, peu à peu, je vole en glissant doucement en zig-zag le long des flancs du mont Myon. Lors de l'approche, je constate qu'un léger thermique au sud-est du terrain va me permettre de prolonger mon vol : j'enroule sur trois ou quatre tours et gagne ainsi 3 bonnes minutes avant d'aller poser.
Un coup d'oeil à la manche à air de l'atterro qui n'indique... rien du tout, alors, vue ma hauteur, je tente une repose face au nord après un dernier "S". Atterrissage en léger vent de cul mais bien négocié grâce à deux tours de freins de dernière minute. En effet c'était plutôt tendance sud (comme en haut), mais pas de mauvaise surprise telle une bullette qui fait remonter en finale, un classique de l'atterro du mont Myon... ;-))
Court mais superbe 3e vol de la matinée avant les bières fraîches entre copains au bar de l'école ; on a bien fait de venir !

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…