While Paris sleeps in an evening of March, a young woman is waiting for someone in a café. At this very moment, a whiteface clown is waking up from a deep sleep. He is endlessly preparing himself for a date with his girlfriend but he is just starting a “sleep apnoea diving” into his bipolar affective disorder.

Une ville s’endort dans l’obscurité d’un soir de mars. À ce moment, dans une petite chambre, un clown lunaire se réveille doucement d’un trop long sommeil. Il réalise que durant toute sa vie, il a comblé les pages blanches de son existence au gré de distractions insignifiantes, il a en réalité toujours préféré rester hors de la vie, préférant bloquer sa respiration au fond de son lit, plutôt que de devoir affronter la peur du désamour. Le clown blanc est amoureux, mais ne se sent pas à la hauteur. Il se prépare sans fin à un rendez-vous avec sa belle, bipolaires, il devra venir à bout de sa dépréciation et de ses clowneries s’il souhaite être à la hauteur de la rencontre.

Original song, arrangement and pictures by Jeremy Laroch
Music : j-laroch.bandcamp.com/track/dans-mon-jus-in-my-juice
Contact : jeremy.laroch@gmx.co.uk
Shooting: Pentax K-5, Optics : 24-80 mm F-3.5-5.6
Aspect ratio: 1,85:1 (692 × 1280) 25p.
Software: Pinnacle, Adobe Premiere, Adobe After Effects, Adobe Photoshop, Gimp, Optical Flares, Audacity, FL Studio.
Location scouting/lieu de tournage: Île aux Cygnes (Paris 16e), Rue des Dames (Paris 17e), Rue de la Convention (Paris 15e), Rue Fructidor (Saint-Ouen), Rue Albert Camus (Saint-Ouen), Toits de Paris Rue Mérimé, Rue de Longchamp, Rue Émile Menier (Paris 16e), Villa Santos-Dumont (Paris 15e), Rue Poulbot (Paris 18e), Brussels Casino.
Costume: Théâtrall, Puces de Saint-Ouen Chez Sarah (St-Ouen Paris Flea Market).
Genre : Chanson Française, Glam Rock Pop, Depressive Rock, Kitsch.

Dans mon Jus / In my Juice
Je dormoise, dormoise, mes yeux en sont moisis. __ I’m sleeping, sleeping, my eyes are mouldering.
Hélas, c’est moi qui coule, en apnée du sommeil. __ Shame! I’m sinking in sleep apnea.
Comme une Julienne, qui fait son légume, __ Like a julienne who lies like a vegetable,
après vingt heures, à dormir jusqu’au soir, __ after 20 hours, sleeping through the day,
après le soir, je traine dans mon jus, __ after the night, I soak in my juice
je traine dans mon jus, attendant le court jus. __ I soak in my juice, waiting for the blowout.
La nuit ne me porte pas conseille, __ But night doesn’t let me sleep on it,
et je demeure irrésolu. __ and I drag on, without resolution.
Revenu de tout, sans aller nulle part, __ From everywhere, to nowhere
je me suis laissé distraire au hasard. __ I let myself be amused at random.
À toi ma belle, toi seule qui croit en moi, __ Darling, you are the only one who believes in me.
promis juré, je ne te décevrai pas. __ I promise you I won’t disappoint you.
Je tiendrai parole mais tout reste à faire __ I’ll stick to my words but long is the road
pour que je tienne jusqu’au bout, __ before I reach the end,
à l’heure au rendez-vous. __ to the hour of our rendez-vous.
Je ne sais plus qui j’étais avant, __ I forget who I was before,
aucun souvenir de quand j’étais enfant __ childhood has disappeared from memory.
Je me disperse dans les eaux troubles. __ I’m diving into deep cloudy water.
En apnée sans bouteille, au fond du sommeil, __ In apnea without a cylinder, in the depth of sleep,
et c’est toujours pareil, __ and it’s always the same,
je me réveille la tête dans le jus, __ I wake up, my head in juice,
je me réveille la tête dans le cul ! __ I wake down, my head up the ass!
Je traine dans mon jus, __ I lie in my juice,
J’traine dans mon jus. __ I lie in my juice,
J’eus, j’eus du jus, mais je n’en ai plus. __ I had some lucky juice but now I don’t.
J’traine dans mon jus, __ I lie in my juice,
au fond de mon jus. __ at the bottom of my juice
J’eus, j’eus du jus mais je n’en ai plus. __ I had some lucky juice but now I don’t.
J’étais dans le jus, __ I was in my juice,
et j’ai raté l’heure de ta venue. __ and overslept your arrival.

Les personnages
Le clown : mélange de David Bowie (version 1978), du clown Maïss (Grock) et de la BD le Gang Mazda (Bernard Yslaire & Christian Darasse) c’est un Pierrot mime androgyne à la peau laiteuse, maquillé, habillé de guenilles blanches, c’est un dormeur-plongeur apnéiste du sommeil et du désespoir. Hypocondriaque et bipolaire, il est obsédé par la blancheur et le jus de noix de coco.
La belle : est une jeune femme au visage doux dont le clown est amoureux (un peu inspirée du film Virgin Suicides de Sofia Coppola).
La marquise gothique : personnage imaginaire, habillée de noir pour s'opposer à la blancheur du clown, colocataire et amante de la belle.
Le chanteur de berceuse : la voix-off du narrateur.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…