Nous en rêvions depuis Port-au-Prince. L’idée était de rassembler dans une session de clôture cette bande de romanciers, poètes, slameurs et musiciens qui s’était naturellement assemblée dans l’euphorie des quelques jours passés en Haïti, en février dernier. C’était sans compter le pouvoir fédérateur de Saint-Malo : rencontrés la vielle, le musicien Jacques Schwartz-Bart et son complice Erol Josué se sont enrôlés d’instinct dans l’aventure.

Menés par James Noël notre maître de cérémonie, et emportés par les accords improvisés de Nicolas Repac, ils nous livrèrent, dans le chapiteau de L’Escale, des extraits de leurs œuvres, de celles de leurs amis. Pris par la musique et les mots, nous ne savions plus trop si nous étions encore à Saint-Malo, ou déjà envolés vers quelqu’île rêvée.
Un beau cadeau pour clore le festival en beauté ! Encore merci à eux tous.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…