Les 2èmes et 3èmes jours consécutifs de canicule, les potes de mon Club sont toujours aussi motivés pour fricoter avec le Mont Blanc. C'est une stupide erreur stratégique qui nous amène au déco de l'épaule du Mont Joly, dans la stabilité à 2100 mètres. Séance zérotage puis on décide d'aller poser à St Gervais et de redécoller du Prarion, au-dessus duquel les voiles sont déjà bien perchées! Peine perdue, stabilité again...
Lundi, dernier jour pour notre groupe, après un debrief la veille au soir, en terrasse d'un chouette restau de St Gervais. On décide unanimement de mettre toutes les chances de notre côté pour faire ce Mont Blanc, tout en gardant des marges nécessaires, et une capacité à renoncer pour toute sorte de raison. Nous savons que la journée ne sera pas idéale, 20km/h de vent à 4000m, un plaf bien moins haut que la veille, voire en-dessous du sommet, et bien sûr une couverture nuageuse qui peut se dégrader très vite. Finalement, il y aura assez peu de vent, aérologie assez calme, mais je n'ai pas la patience d'attendre longtemps à Bionnassay, ca monte lentement. Je profite de mon plaf pour rejoindre le Mont Joly dans l'idée de poser une balise à Bisanne. Je rejoins une M4 et une Uturn BlackLight (ca flotte et avance bien pour une EN-B!), peu de thermos sur la route, on enroule le peu que l'on trouve mais on finit par descendre et on se fait enterrer en arrivant à Bisanne, contrés par la brise. Demi-tour et posé sur l'arête à 1800 . l'idée est de marcher un peu et de redécoller de l'autre côté pour poser du côté de Megève pour que Nico me reprenne au passage et me ramène à Lumbin. Ce que je fais, après quelques km de marche et 4 tentatives de déco sur une pente assez raide. Merci à lui pour la récup et merci à tous les potes de NVL pour ces trois jours passés en leur compagnie, C'était, malgré la déception de n'avoir pas atteint notre objectif, une sortie club très réussie.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…