Sur un mode baroque, la mise en abîme de situations théâtrales. Un éloge fantaisiste à la vie, à l'amour et au théâtre.

Si Dolce è'l Tormeneto Ce pourrait être la devise de l'amant baroque, que Monteverdi faisait chanter ainsi en 1624 à Venise : "Le tourment de mon coeur est si doux que je vis comblé par une beauté cruelle. (...)
Et la cruelle que j'adore peut bien me refuser un juste réconfort,
ma fidélité vivra entre douleur infini et espoir trahi."

Ecrit et mis en scène par Alain Kowalczyk, assité de Jean-Monamy

avec Armel Petitpas, Nigel Hollidge, Stephano Amori

lumière jean-Michel Bourn
Musique "Si Dolce è'l Tormento de Monteverdi - Philippe Jaroussky

Production Compagnie de l'Embarcadère - Lanester Bretagne Sud
compagniedelembarcadere.com/

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…