Extraits du nouvel album du chanteur de chansons françaises "Yo" ( yomusic.net ) : L'art du cochon. Chansons poétiques à caractère sexuel, Album Big bande.
Disque composée de chansons essentiellement humoristiques, sur le thème du sexe, mais aussi du cul.

sortie septembre 2012

Plus de renseignements sur Yo et ses chansons, commandes du CD "l'Art du cochon" ou des disques précédents :

yomusic.net

Paroles :

Avec toutes mes branlettes, j'aurais pu peupler des planètes.
Ah ça, j'en ai donné du sperme !
Peut-être pas un océan,
Pas une mer, un lac, ni même
Un étang, mais assurément
C'est vraiment plus qu'une bouteille
Que j'ai par petits crachements,
Extirpé de mon instrument,
Jour après jour, veille après veille.

Oh oui, c'est plus qu'une bouteille,
Bien plus, indubitablement !
L'exploitant de ce gisement
N'est pas un bayeur aux corneilles !
Disons que c'est un tonnelet,
Peut-être même une barrique,
Que j'ai pu tirer de mon lait
Grâce à la traite de ma trique.

Refrain :

Avec toutes mes branlettes
J'aurais pu peupler des planètes,
J'aurais pu peupler des planètes,
Avec toutes mes branlettes.

Si l'on veut bien songer en outre,
(C'est prouvé scientifiquement),
Qu'une gouttelette de foutre
Contient potentiellement
Des hommelets, des hommelettes,
Par garnisons, par régiments,
On comprend qu'effectivement
J'aurais pu peupler des planètes.

C'est par millions qu'ils se bousculent,
Futur coquine ou garnement,
Générés quotidiennement
Dans l'antre de mes testicules.
Mais ce possible genre humain
Presque à chaque fois, c'est trop bête,
Vient finir au creux de ma main
Ou dans le fond d'une chaussette.

Refrain

Pour éviter ces génocides
Perpétrés journalièrement,
Dès à présent je me décide
A stocker mes soulagements.
Je congèlerai ma compote
De chibre, et, vraisemblablement,
La ligue anti-avortement
Fera de mon nœud sa mascotte.

Désormais, tout pour ma cagnotte,
J'épargnerai jalousement
Le moindre de mes giclements,
Mon plus humble fond de capote !
Et gare à qui veut m'en voler,
Attention petite gourmande,
Ne tente pas d'en avaler,
Ce n'est qu'un prêt, pas une offrande !

Refrain

Lorsque viendra l'Apocalypse,
Le jour du dernier jugement,
Prenant mon trésor, je m'éclipse-
Rai, direction le firmament.
Dans ma sidérale capsule
J'emporterai précieusement
Tout un moderne équipement
Scientifique et quelques ovules.

Je trouverai une douillette
Petite Terre, et, vaillamment,
En deux temps et trois mouvements,
J'inoculerai ma conquête.
Là, en quelques générations,
On verra le corps de la belle
Nappé de ma procréation
Dans une suite exponentielle.

Refrain

Alors, depuis cette Yo-sphère,
Nous conquerrons paisiblement
L'Univers, pour que prolifère
Ma race plus cosmiquement.
On verra ces énergumènes,
Comme moi génétiquement,
Répandre interstellairement
Un peu ma founche et ma dégaine.

Je deviendrai le patriarche
D'un nouvel Ancien Testament,
Vénéré religieusement,
Comme Noé avec son arche !
Et si la consanguinité
Fait dégénérer mon empire,
Vu l'état de l'humanité,
Comment pourra-ce être bien pire ?

Refrain ( X4)

Lionel Moreau-Flachat
Le 30/07/2010

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…