Et voilà la quinzième édition des Vibrations Urbaines se termine déjà. Encore de nombreuses grosses claques ont été distribuées aujourd'hui à ce public qui était bien déchaîné pour des finales toujours aussi impressionnantes à regarder...
Et voilà la quinzième édition des Vibrations Urbaines se termine déjà. Encore de nombreuses grosses claques ont été distribuées aujourd'hui à ce public qui était bien déchaîné pour des finales toujours aussi impressionnantes à regarder. Le niveau de riding comme chaque année était au rendez-vous, que ce soit pour les amateurs ou les pros.
On a justement assisté à des runs d'amateurs dignes des pros pour certains.
- 15 ANS :
Ils sont peut être jeunes mais ils envoient du lourd ! On retrouve donc, comme annoncé, Timothé Bringer âgé de 14 ans qui nous a régalé avec du flair, du double whip et de belles lignes.
Classement -15 ANS :
Thimoté Bringer
Pierre Lanrivain
Pierre Planchet

+ 15 ANS :
C'est ici que j'ai été le plus étonné aujourd'hui et c'est là qu'on se dit qu'il y a des futurs pros dans le lot. Pierre Torpereau avec un énorme footjam à multiples rebonds (histoire d'attendre que tout le monde le voit ! haha ) en haut du wall, mais aussi des runs bourrés de tricks, de transfert et d'amplitude sur ce park.
Il gagne donc le contest amateur et on espère bien le retrouver défendre sa place dans la catégorie pro l'année prochaine ! En second, Titouan Simon que l'on a vu en Dirt aussi la veille nous envoyé du gros mais avec un style bien à lui également. Julien Thivet était également présent pour ces finales et à terminé 3ème. Matthieu Jalbert qui termine 4ème avec un beau transfert en whip.
Classement +15 ANS :
Pierre Torpereau
Titouan Simon
Julien Thivet

+ 30 ANS :
Dans cette finale, certes nos riders étaient plus axé de très bon riders comme le bordelais Yoann Pasques, "Shogun" ( Stéphane Meneau, 42 ans), Fanch Villemin, et d'autres encore nous ont envoyé des grosses lignes et des gros tricks.
Classement +30 ANS :
Stéphane Meneau
Rémi Trouillet
Stephane "Bones" Vervins

PROS :
C'est toujours cette fin d'aprem du dimanche qui est attendue avec impatience : la finale pro ! Et rien à redire, on n'a pas été déçu. Mike Miller n'est certes pas un rider à faire de gros tricks mais il est super fluide, se prend de bon vols et tout ça en restant smooth.

Par Fabien Loaec

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…