Dans l’installation Fenêtres d’écoute, six personnes décrivent des lieux, des ambiances et des sons à partir d’archives sonores d’espaces intérieurs, qu’elles écoutent en temps réel au fur et à mesure qu’elles parlent (hall d’un centre commercial, église, salle de presse, etc.). De ces repères donnés par les participants filmés, le spectateur se fait une image des lieux. Mais cette image est fugitive et furtive, elle se construit et se défait au fil des récits qui se déploient, s’interrompent, se superposent ou se contredisent parfois. Je m’intéresse à la part d’interprétation et d’invention, aux écarts entre les différents récits et aux glissements de sens inhérents à toute activité de traduction.

In the video Windows of Listening six people give descriptions of places, ambiences and sounds, based on the sound archives of interior spaces (shopping mall, church, press room, etc.). From the participants’ depictions, the spectator forms an image of these places. But this image is fleeting and furtive, it builds and unravels as the accounts unfold, break off, overlap and sometimes contradict each other. Claudette Lemay is interested in the discrepancies between these accounts, in the interpretation and invention inherent to any activity involving translation.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…