Dans un café près de chez Sophie, un Martini et une Chimey bleue. Ravel et quelques merdes. Et soudain...SHE'S A FEMME FATALE. Lou et sa voix de canard. WowowoW!!! La vie -chaque putain de jour!- vaut la peine d'être vécue. Après: d'autres merdes R'n'B. Les mecs qui écoutent ça ne connaissent pas Al Green. Ils ne savent sans doute même pas que ça veut dire Rythm'n'Blues. Bon! Ou plutôt, pas bon! Faut que j'arrète d'être un vieux con; enfin, je peux au moins arrèter d'être un des deux. VAVAVOOM! Qu'est-ce qui suit? La Moldau de Smetana. Ça me fait -évidemment- penser à la Hatikva et mon coeur se réjouit et je me dis que j'ai été vraiment con de niquer les cassettes où mon grand-père -Israël : comment je pourrais inventer ça?- chantait en Yiddish ou en Russe! Bon! En même temps, j'ai été con bien des fois par la suite. Et bien plus grâvement! Et puis j'ai soudain plein d'idées et je me dis : Chouette! pour une fois, mon article va être un peu long! ...et l'effet de l'alcool se barre...bah ça sera court comme toujours... mais peut-être que la prochaine fois...

daniel darc le 15-10-2012 Paris

Réalisation : FBK Films © 2012 - Julien Fritsch, Bastien Brunel & David Krespine

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…