Ancienne employée à Intuitive Surgical Europe, j'ai assisté au développement de la chirurgie mini invasive assistée par ordinateur en Europe. Rapide tour d'horizon. A cause de leur coût élevé (la faute aux fabricants parfois) et d'une organisation en silos de notre système de santé et de ses acteurs, les nouvelles technologies en chirurgie et en médecine (ce qu'on appelle l'e-santé, c'est-à-dire les systèmes d'information en santé) peinent à se développer ... D'autres pays (USA, Asie etc.) font mieux que nous ... Dans ces pays, de nombreuses PME travaillent dans l'e-santé. Et dans 10 ans ? J'ai posé la question à Jean-Michel Billaut, économiste, spécialiste du numérique (voir son blog ici). Propos recueillis le 07/11/2012 :
"1/ nous aurons besoin de moins en moins de médecins vu que les progrès de l'intelligence artificielle dans ce domaine seront fulgurants (avec notamment le Watson d'IBM qui est déjà en exploitation dans une école/hôpital à NY) ...
2/ le 3D bio printing sera passé dans les mœurs, plus besoin d'avoir de donneurs d'organes 'full' biologiques ...
3/ la génétique/génomique aura fait de tels progrès que nous disposerons d'une médecine préventive, et non plus 'que' réparatrice ... et nous vivrons beaucoup plus longtemps ...
4/ même en bonne santé, les principes vitaux de notre santé seront analysés en temps réel ... grâce à des 'sensors' (capteurs numériques), des réseaux sans fil, du 'big data', du 'cloud', etc. Notre corps va devenir une nouvelle interface...".

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…