C’est l’heure …
On est en plein jour, mais le temps de quelques heures on va mettre en place toute la scénographie d’une petite nuit. On va s’appliquer à baisser la luminosité de la pièce, on va tromper un peu le temps pour le suspendre. On ne va pas partir tout de suite, on va attendre et accompagner. On va partir quand même à un moment pour ne pas se laisser nous-mêmes piéger dans ce sommeil que l’on cherche à provoquer.
Pour prendre le relais on laisse la lumière tamisée et, lui, au-dessus du regard de l’enfant. Il s’éclaire aussi doucement, on le tire en le baissant et commence alors le petit théâtre de ses ombres. Il s’anime, se déforme, se replie sur lui-même pour donner à voir à l’enfant une scénette d’ombres et de lumières changeantes le temps de la mélodie qui l’endormira. Les bords du petit écran texturé se resserrent, lentement, autour de son centre. Sa lumière restera enfermée et tamisée dans cet écrin replié, le temps de la sieste.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…