Dans la langue du Sahara, le nom de Terakaft, groupe fondé au Mali en 2001, signifie caravane et Kel Tamasheq ceux qui parlent le tamasheq, c'est à dire les Touaregs. Portées par des arabesques électriques, les chansons parlent d'un peuple vrai, vivant, entre rires et pleurs, à l'opposé des clichés réducteurs colportés par l'actualité. Producteur de l'album, le guitariste anglais Justin Adams a su capturer la transe qui irrigue leur rock du désert imprégné de blues, une musique qui est aussi la carte d'identité des derniers nomades de l'Afrique.

TERAKAFT:
Liya Ag Ablil, aka Diara (guitares, chant)
Sanou Ag Ahmed (guitares, chant)
Ahmed Ibrahim, aka Pino (basse, chant)
Nicolas Gallard (percussions)

RÉALISATION IMAGE MONTAGE: Julien Perrin
PRISE DE SON MIXAGE: Julien Suratteau

LUMIÈRE SCÈNE: Nicolas Marguerez / Mallory Duhamel
SON SCÈNE: Mathias Autier

PRODUCTION: World Village / 6ème Droite

REMERCIEMENTS:
François Delaunay
Le Chabada
La ville d'Angers
Miles Yzquierdo
Pascal Bussy
Philippe Brix

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…