Trois étages dédiés aux arts photographiques, plastiques et visuels mêlant artistes oujdis natifs et d'adoption ou Lillois d'origine marocaine pour attiser la curiosité, découvrir l'autre, créer la rencontre et ouvrir le dialogue.
Panorama de Jean Marc Porte. Il sillonne et photographie les rues d'Oujda, des villes et campagnes de la région de l'Oriental... Il les connaît comme sa poche, les aime et nous les fait découvrir.
Riad Movie : Une Lilloise et un Oujdi ont effectué le voyage Lille-Oujda et Oujda-Lille en bus pour capter le temps du voyage l'effervescence du retour au pays, du départ en vacances, du rituel ponctuant la fin de l'année scolaire, le début de l'été...
Sous les palmiers, la mine de Charles Henneghien. Ces clichés sont un témoignage rare sur des exploitations minières au Maroc entre 1962 et 1970.
Œuvres de plasticiens de l’Oriental : Proposé par le « collectif Oujda » et le « Réseau Art 48 », ces œuvres sélectionnées cherchent, chacune à leur façon, à faire dialoguer les influences traditionnelles et création moderne.
Mazighan ou l'eau du ciel : La compagnie Eolie Songe propose une restitution théâtrale et vidéo via des puits à images et à sons qui offrent au spectateur la possibilité de s'immerger dans un récit et d'éprouver des sensations.
Peintures d’Hassan Zarrou : Les œuvres de cet artiste reflètent une vision d'un monde pluriel jouant avec les mots, les couleurs, les mouvements et aussi les matières.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…