Monté à Iquitos, lors d’une mission pour l’association La Restinga, l’atelier de L’image à l’imaginaire explore les bases de l’art cinématographique. Durant les 7 sessions qui le compose, les participants apprennent comment produire du sens à partir de l’image, du mouvement et du son.

“On veut toujours que l’imagination soit la faculté de former des images. Or elle est plutôt la faculté de déformer les images fournies par la perception, elle est surtout la faculté de nous libérer des images premières, de changer les images. (…) Le vocable fondamental qui correspond à l’imagination, ce n’est pas image, c’est imaginaire.”
Gaston Bachelard in L’air et les songes : essai sur l’imagination du mouvement, 1943

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…