Une petite histoire de dégustation, rédigée de manière statistique, histoire de donner un fondement scientifique au sujet du jour :

Fin Janvier se tenait à Paris la dégustation des grands Bordeaux 2001 dans le cadre du Grand Jury Européen(GJE), crée et présidé par François Mauss, par ailleurs organisateur du World Wine Symposium. Bref en matière de culture du vin...Et de grande dégustation, l'organisateur en connaît un rayon (et pas celui du supermarché local).

PRINCIPE
Lors d'une session du Grand Jury Européen une quinzaine de dégustateurs émérites - amateur, caviste, critique, expert en vieux millésimes, directeur de restaurant ou tout simplement meilleur sommelier du monde - venus des 4 coins de l'Europe se rassemble pour goûter et noter sur 100 points une série de vins que l'on s'amuse à comparer.

PHILOSOPHIE
Regardez le reportage (#auto promo : vraiment très bien fait :-), ce sera plus court.
...Mais en synthèse, au GJE on s'amuse à introduire dans une dégustation à l'aveugle des ténors d'une appellation, quelques grands vignerons peu connus du grand public voire - ultime provocation - quelques vins pirates issus de pays d'une autre galaxie (NDLR: en gros, hors France)
Bref, SURPRISES GARANTIES !

METHODOLOGIE
Nos quinze dégustateurs rejoignent un 'poste de dégustation' s'assoient devant 20 à 30 verres de vins servis à bonne température, à l'aveugle. Comprenez qu'on est pas là pour rigoler et que l'entrechoc de verres de grands crus classés est programmé pour la pause déjeuner, histoire de redonner à tous ces grands flacons un vrai théâtre d'expression, c'est à dire A TABLE !
L'organisateur ramasse les copies des notes attribuées, puis divulgue la liste des vins dégustés avant de donner le départ de la deuxième dégustation, cette fois, étiquette dévoilée

La somme des notes individuelles aboutira à deux classements : aveugle et vin dévoilé.

REFLEXION(S)

Le site du Grand Jury Euopéen publie de manière exhaustive de ce côté ci de la toile les résultats de la dégustation, analyse statistique à l'appui assurée par Bernard Burtschy, qui en plus d'être grand dégustateur et critique, se trouve être statisticien de métier.

Compte tenu de la diversité du groupe et du nombre et de la qualité des dégustateurs, le biais habituel lié à l'impact de son propre goût dans l'appréciation d'un vin ne peut être reproché. Le goût a beau être relatif, on comprend mieux le postulat du GJE selon lequel la "somme de subjectivités est un début d'objectivité". Comprenez, les notes additionnées de 15 dégustateurs très pointus, compétents, sérieux (et certifiés sympathiques par notre joyeuse équipe de tournage) peuvent faire force de loi. En langage statistique, on dit que l'échantillon est représentatif de l'ensemble de la population ! Yes ! A cette sauce là, moi aussi, y en a être grand dégustateur !

30 vins plus tard, il vous faut voir le reportage jusqu'à la fin pour découvrir la liste des 20 premiers classés à l'aveugle puis celle des 20 premiers issus de réajustements opérés une fois le nom du vin dévoilé... Et là, on s'amuse :

L'AVEUGLE IMPITOYABLE

Histoire de satisfaire la nature humaine qui, même au sein de la famille des meilleurs , a besoin d'établir une hiérarchie de l'excellence, on publie un classement des préférés.

Sachez néanmoins que si vous achetez l'un des derniers du classement à l'aveugle, prenons par exemple ...'Lafite Rothschild' arrivé en 16 ème position, on est sûr de se faire plaisir hein! ...N'est ce pas ? Plus sérieusement, il faut remarquer que les 18 premiers vins du classement ont reçu des notes moyennes supérieures à 90 points. Donc prenez celui que vous pouvez vous offrir, on est sur de boire bon. Ce constat vaut également pour les vins classés entre la 20ème et la 30 ème position : prenez par exemple...'la Mission Haut Brion', 'Pétrus' ou 'Ausone' que vous irez acquérir à reculons à défaut de pouvoir acheter le 1er du classement du GJE qui sera en rupture de stock d'ici peu (:-) et vous serez sans doute trrrrrrrès content. (Désolé, incapable de rester sérieux plus d'une ligne.) Pour info Trotanoy 2001 est en rupture de stock chez Chateauonline à 113€ et disponible chez 1855 à 213€, livrable sous 10 jours heu pardon 100..ou 1000 jours ...sait pas trop. Faites gaffe hein quand même. (NDLR : fuyez!)

Est ce le fait d'avoir été servi en 23ème position qui pénalise 'Pétrus', avec l"effet du verre précédent" relaté par Bernard Burtschy dans le reportage?

Sûrement pas, car juste après était servi 'Reignac' illustre 'Bordeaux Supérieur' arrivé 9ème.

Suite de l'article sur Obiwine.com :
obiwine.com/Le-Grand-Jury-Europeen-Principe-philosophie-et-RESULTATS_v198.html

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…