Depuis maintenant quatre ans, l’Intime Festival s’est imposé dans le paysage musical de l’agglomération tourangelle. Dans le cadre intimiste du Nouvel Atrium, les jeunes talents partagent la scène avec leurs aînés pour le plus grand bonheur de tous.

Pour ouvrir le bal, Paco Ibanez n'a pas déçu son public. Jeudi 7 février, la salle affichait complet. Toutes générations confondues, le public était venu nombreux pour voir cette légende de la poésie espagnole.

Vendredi, c'était au tour de Thomas Fersen de battre les records d'affluence. Plus de 500 personnes sont ainsi venues écouter les fables tirées de l'univers de Prévert et de Doisneau. Au son du ukulélé et de la guitare, accompagné d'un seul musicien, l'intimité entre ce magicien de la chanson française et son public était évidente.

Suivirent deux soirées découvertes.
Le samedi, le Nouvel Atrium accueillait le folk et la soul des OH ! TIGER MOUNTAIN, le rock rageur des THE FINKIELKRAUTS et les mix audiovisuels sixties de DJ Kéké.
Pour finir le festival, le public était invité dimanche à se rendre dans le cadre encore plus intimiste du théâtre de l'Ephémère pour deux jolies découvertes : le duo voix/guitare d'Evergreen et le trio cosmopolite de Kinoko.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…