Enron, le septième plus grande entreprise américaine et la seizième au monde, est désormais synonyme de l'une des plus grandes escroqueries mondiales réalisées au détriment des employés et des petits actionnaires. Décembre 2001, la puissante société de courtage en énergie s'effondre dans la plus vaste faillite de l'histoire des Etats-Unis avant la crise de 2008. 67 milliards de capitalisation boursière disparaissent en quelques jours. Tous les hauts responsables, dont le président de la société, Kenneth Lay, qui, incidemment, est aussi le contributeur financier le plus important à la campagne électorale de Bush, vendent leurs titres dans la précipitation pour la somme de 1,1 milliard de dollars et empochent les plus-values. Une clause spéciale empêche les employés de faire de même, cela en dépit du fait que leurs actions constituent l'intégralité de leur retraite. L'action passe de 100 dollars à 31 cents. C'est la tragédie : 5 000 employés sont licenciés et 20 000 perdent leur retraite. Cette enquête nous emmène aux Etats-Unis et en Inde.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…