Les groupes de musique belges c'est un peu comme les films belges, c'est pas comme si on en voyait des masses par chez nous mais quand c'est le cas, la claque n'est jamais loin. Comme si ils avaient compris un truc qu'on avait pas compris en france, une sorte d'authenticité un peu crade, une extravagance spontanée et salvatrice. Toujours est il que le rock belges a bien plus de panache que le rock français et que, même si les récentes production de notre chère patrie laisse entrevoir quelques belles perspectives, il semblerait que ce constat soit encore loin de changer.

Ce samedi soir le stereolux avait prévu une soirée belges et nous avions convenu qu'il fallait absolument qu'on croise le chemin des gars de Great Mountain Fire. Un groupe haut en couleur et au bord de la schizophrénie: coutumier des versions acoustiques à faire pâlir nombre de folkeux, il délivre, une fois sur scène, un set pop rock électrique au feeling bien différent. A les voir on comprend vite les raisons de la qualité de leur session acoustique tant il montre une capacité étonnante à se mettre dans l'instant pour servir une justesse musicale. Rien de bien préparé à l'avance, les derniers arrangements se discutent dans la loge à 5 minutes du moment fatidique, le choix des instruments aussi. Une fois rendu sur le toit du stereolux, les 5 esprits sont tout abandonnés à la musique et à leur version de Crooked Head. Je me dis alors que si certains groupes finissent par jouer par protocole, d'autres jouent parce qu'ils aiment ça, tout simplement.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…