Film Super 16 mm. 12 minutes
Coproduction Studio des arts contemporaines, Le Fresnoy et Espace Croisé, 2008

Ce projet s’est construit autour de rencontres avec de jeunes immigrés récemment arrivés en France et scolarisés dans le collège Albert-Samain à Roubaix. Ils suivent ensemble des cours et une mise à niveau de français, dans une classe exclusivement réservée aux étrangers. Un processus d’immersion qui a duré quatre mois s’est avéré très important ; il m’a permis d’avoir un réel échange avec eux. Lors des rencontres avec ces adolescents, j’ai mis en place une série d’activités don le but était de provoquer des situations pour motiver, stimuler et faciliter la prise de parole et le partage d’émotions. Je leur ai demandé, par exemple, d’écrire une lettre à un ami, de sentir l’odeur des épices et de m’en parler, de photographier un objet cher ramené de leur pays, etc. Pendant cette période, j’ai accompagné – et enregistré par l’image et le son – le chemin d’assimilation d’une nouvelle culture. J’ai travaillé sur la mémoire de chacun de ces adolescents, de leurs ailleurs personnels et aussi du présent ici en France. À partir de ces échanges,
j’ai construit une narration qui transcrit leurs propres paroles. L’impossibilité de les filmer chez eux, souvent pour des raisons religieuses, s’est transformée en un parti pris. J’ai décidé de leur prêter un appareil polaroïd et de leur demander de photographier eux-mêmes leurs maisons. À travers les déambulations dans ces étranges décors, je souhaite mettre l’accent sur ce déplacement de l’immigré. Le film se veut une approche poétique qui parle de l’altérité, de l’ailleurs et de la rencontre interne entre l’immigré et le pays d’accueil.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…