Immense déception samedi soir à Rennes pour les dizaines de milliers de supporters du Stade Rennais qui ont suivi la finale de la Coupe de la Ligue sur l'esplanade de Gaulle. La courte défaite contre Saint-Etienne (1-0) prive une nouvelle fois les Rouge et Noir de trophée.

"Encore une occasion manquée" lâche Stéphanie, 19 ans, dépitée à l'issue du match. Samedi soir, elle est venue avec ses copines, vêtues de maillots aux couleurs des rouge et noir, suivre la rencontre sur l'écran géant installé sur l'esplanade de Gaulle. Comme les dizaines de milliers de supporters du Stade Rennais autour d'elles, elles y ont cru jusqu'à la dernière minute. En vain.

Tout avait pourtant bien commencé. A la 28e seconde du match, les Rennais manquaient d'ouvrir le score sur leur premier ballon. Mais c'est le Stéphanois Brandao qui battait le gardien rennais à la 18e minute. Coup de froid sur les supporters rennais qui avaient mis jusqu'alors une chaude ambiance sur l'esplanade.

Après la mi-temps, les Rouge et Noir accéléraient le rythme et se créaient des occasions. Mais rien ne finissait au fond des filets stéphanois. Au coup de sifflet final, les supporters rennais avaient la mine défaite.

Pas de colère mais une immense déception chez les fans du Stade Rennais qui ont rapidement quitté les lieux à l'issue du match. "C'était hyper important de gagner ce soir. Même si ce n'est que la Coupe de la Ligue, ça reste un beau trophée. Alors oui, cette défaite fait mal au coeur, on est dégoûtés" lancent Sébastien, 24 ans, et Tomek, 23 ans. "Mais on ne lâchera jamais le Stade Rennais, on continuera de le supporter."

Laurent, 47 ans, était pourtant "confiant avant le match. Sur l'ensemble de la rencontre, les Rennais méritaient d'égaliser. Je suis forcément déçu mais il faut rester beau joueur, c'est Saint-Etienne qui a gagné." Et ajoutent Cyril, 23 ans, et Nicolas, 24 ans, "on peut malgré tout être fiers du parcours du Stade Rennais dans cette coupe."

Reste quand même l'amertume chez beaucoup de supporters: "Je suis méga-méga déçu, témoigne Simon, 25 ans. Ca fait deux finales qui nous échappent! On espérait pouvoir faire la fête après le match mais ce soir c'est la Bretagne qui pleure..."
V.M.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…