Cinq bornes interactives
Pour révéler l'envers du décor de l'univers des effets spéciaux (matte-painting, tracking, stop-motion, bruitage et animation de personnages en 3D), on donne au visiteur le contrôle interactif de cinq bornes qui réagissent à ses déplacements, aux sons qu'il émet, ou encore aux mouvements de ses doigts. Le visiteur a ainsi un rapport direct à ce que lui a montré le reste de l'exposition et dont il peut directement et simplement faire l'expérience.

Défi
La Cinémathèque Québécoise avait besoin d'une installation interactive autonome pour une duré de minimum cinq ans. Pour donner toute la souplesse nécessaire aux horaires flexibles et variables de cette exposition, Réalisations a opté pour un démarrage de tous les systèmes avec un simple bouton. Le système analyse ses propres comportements en continu et réinitialise ses composantes logiciels au besoin.

Développement
Les cinq bornes interactives réagissent aux mouvement de chaque visiteur. Trois d'entre elles sont entièrement basées sur la technologie développée chez Réalisations avec sa plateforme Sensei. Une autre réagit au son et la dernière est contrôlée par un périphérique midi, qui permet d'animer un robot en temps réel.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…