Renouant pour l'occasion avec l'exercice traditionnel des shots of life, Bright side of the road est un road movie qui répond à toutes les exigences du dogme : tourné avec des moyens transportables en deux jours (un simple compact Nikon 1 et un GorillaPod modulable pour voyager léger), dérushé et monté en un week end.

Bright sode of the road - a sandwich movie* raconte l'histoire d'un couple qui fait un road trip le long de la route Interstate 1 qui traverse toute la côte californienne, du nord vers le sud. Ils sont équipés d'une voiture et d'un GPS de location, lequel se trouve avoir un accent québécois quand il est réglé sur le français. Ce qui fait beaucoup rire nos protagonistes qui sont de bons vieux français et aimables parisiens (comme tous les parisiens) ... Tout du moins au début !

Musiques utilisées : Bright side of the road (Van Morrison) + I can take it from there (Chris Young).
Durée 5,34 minutes - Français.
© shot of life, Avril 2013.

* Film sandwich : terme élaboré par Orianne et Marco Serri définissant un film simple mais bien assaisonné, agréable et facile à regarder, et à revoir si on a un petit creux de quelques minutes. Il existe également des films sandwiches au format long métrage. Il sont également appelés "films médullaires", films distrayants ne faisant appel qu'aux fonctions médullaires du système nerveux à savoir la moelle épinière, mais pas le cerveau.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…