Les quotidiens Mon Journal et Djaridati n'étaient pas dans les kiosques ce dimanche. Leur impression a été bloquée samedi soir par le ministère de la Communication. Les deux éditions, qui appartiennent au groupe de presse de Hichem Aboud, faisaient un dossier de deux pages sur l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika. Selon les journalistes qui se basent sur des sources médicales, militaires, algériennes et françaises, le président serait dans un état comateux qui pourrait durer des semaines. Sa santé ne s'améliorerait pas. Le ministère de la Communication a démenti toute censure. Le parquet général près la cour d'Alger a ordonné dimanche des poursuites judiciaires contre Aboud Hichem pour "atteinte à la sécurité de l'Etat, à l'unité nationale et à la stabilité et au bon fonctionnement des institutions". Voilà sa réaction.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…