Saint-Émilion (Gironde, 33330), le dimanche 20 septembre 2009.
Au VIIIe siècle, un moine breton natif de Vannes nommé Émilion choisit comme lieu de retraite Ascumbas (ancien nom de la cité de ). Cet homme de coeur quitta sa famille et sa Bretagne natale pour se retirer et se consacrer à la prière. Par ses miracles et sa générosité, sa renommée rayonna par-delà la vallée et de nombreux disciples le rejoignirent. Émilion évangélisa la population, créant ainsi une grande cité monastique à laquelle les fidèles donnèrent son nom. Le saint homme mourut le 6 janvier de l’an 767, après avoir passé les dix-sept dernières années de sa vie dans son ermitage, autour duquel furent construits la cité de Saint-Émilion et son ensemble troglodytique exceptionnel.
Du IXe au XIXe siècle, les hommes ont eu la volonté de tailler sans cesse la pierre brute pour édifier l’ensemble architectural de la cité et les châteaux viticoles. En témoigne la présence de 200 km de galeries souterraines et de la plus vaste église monolithe d’Europe.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…