Cette semaine Usa21.tv revient sur l’élection du nouveau député des Français de l’Amérique du Nord, le départ de Francis Joyon de New York, la prochaine création d’un incubateur français à San Francisco, un sénateur de Louisiane qui veut renforcer les programmes d’immersion francophone dans les écoles et les rendez-vous à ne pas manquer !

L’Amérique du Nord a un nouveau député qui va venir grossir les rangs de l’UMP à l’Assemblée nationale. Presque jour pour jour un an après sa défaite face à la candidate socialiste Corinne Narassiguin sur ce même scrutin, Frédéric Lefebvre a remporté dimanche les élections législatives partielles organisées dans la première circonscription des Français de l’étranger. 53,75% des suffrages ont été exprimés en sa faveur, contre 46,25% pour son adversaire socialiste Franck Scemama. Une victoire cependant un peu ternie par le taux d’abstention qui frôle les 87% pour ce second tour…Dans un email adressé aux ressortissants français inscrits sur les listes électorales, Frédéric Lefebvre a déjà promis la création de son association l’ « Ame nord » pour renforcer le réseau des français de l’étranger aux Etats-Unis et au Canada. La problématique des infirmières françaises au Québec, la réforme de l’Assemblée des Français de l’étranger ainsi que les négociations de libre-échange sur l’accord transatlantique figurent également parmi les priorités de son nouveau mandat. A suivre donc…

Francis Joyon a quitté New York. Après près d’un mois d’attente à la Marina de North Cove, le skipper français est parti hier matin du phare d’Ambrose pour tenter de battre le record du monde de la traversée de l’Atlantique nord, en moins de 5 jours, 19 heures, 30 minutes et 40 secondes. Un chrono actuellement détenu par Thomas Coville. Si tout se passe bien, rendez-vous donc dimanche au Cap Lizard, à la pointe occidentale de la Cornouaille anglaise. D’ici là, vous pouvez toujours regarder l’entretien que nous avions réalisé avec le marin dans notre rubrique « Interviews ».

Bonne nouvelle pour les start-ups : un incubateur français va ouvrir d’ici deux mois dans la Silicon Valley. C’est Fleur Pellerin qui l’a annoncé la semaine dernière après son voyage à San Francisco. La ministre en charge de l’Economie numérique a ainsi expliqué que cette pépinière high tech serait gérée par Xavier Wartelle de HubTech21, en partenariat avec UbiFrance. Objectif : aider les jeunes pousses françaises qui veulent s’installer sur le marché américain en les faisant bénéficier des conseils et du réseau de ceux qui sont déjà présents sur place pour pouvoir les coacher. L’expérimentation sera d'abord conduite aux Etats-Unis, puis en Chine. Une belle initiative qui ne devrait arranger en rien la fuite des cerveaux depuis la France…

Les francophones de Louisiane tiennent à leur héritage ! Le 30 mai dernier, c’est le sénateur Eric Lafleur qui a porté un projet de loi visant à augmenter le nombre de programmes d’enseignement en immersion français en Louisiane. Quand elle en recevront la demande écrite d’au moins 25 parents, les écoles primaires de l’Etat pourraient être ainsi obligées de créer une classe en immersion francophone…à condition, cependant, que des professeurs soient disponibles et que le district ne possède pas déjà un tel programme. Si la loi devait passer, les 20 000 dollars prévus pour financer la mesure ne serait pas suffisants selon plusieurs avocats qui se sont penchés sur la question. Mais, c’est Bobby Jindal, le gouverneur de l’Etat de Louisiane, qui sera le seul à pouvoir approuver ou non le texte dans quelques semaines.

Incompréhension aux Etats-Unis après qu’un juge français ait laissé le couple américain Michael et Linda Mastro, libre. Washington D.C. avait demandé à plusieurs reprises l’extradition du mari, ancien magnat de l’immobilier, et de sa femme. Mais, mercredi dernier, la cours d’appel de Chambéry a donné un avis défavorable, les laissant libre de tout contrôle judiciaire. La raison : il serait inhumain, à 88 ans, de continuer à les poursuivre. Ils repartent également sans bracelet électronique, mais toujours accusés de l’autre côté de l’Atlantique de faillite frauduleuse. Dans les colonnes du Seattle Times, journal distribué dans la région d’où est originaire Michael Mastro, on souligne que ce dernier est poursuivi pour 43 chefs d’accusation. Et toujours aussi déconcerté, l’éditorialiste du titre, Danny Westneat s’interroge sur le rapport des Français à l’argent, au regard du traitement de cette affaire dans les médias. Avec un goût amer que la justice n’a pas vraiment été rendue et que les Américains devront faire avec…

Et les rendez-vous à ne pas manquer si vous êtes francophone aux Etats-Unis...

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…