Après la Route du Rock, j’ai rejoint les Roken is Dodelijk, en plein enregistrement de leur premier album, en Bretagne. Les Lillois y travaillaient déjà depuis plusieurs semaines et il y faisait bon vivre. Qui plus est, leurs nouveaux morceaux sont autant de pépites. Ce n’était pas une surprise, depuis leur concert à emporter d’il y a presque un an, je les avais trouvé grandis en les voyant en concert au tout début de l’été, au Nouveau Casino. Plus assumés et plus puissants, ils n’en ont pas oubliés leurs sourires et leur pop dansante. Ici, deux nouveaux titres, "King of This Town", au clavier disco irrésistible, et "Never", où il faut bien clapper dans ses mains, même devant son écran.

myspace.com/rokenisdodelijk

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…