Cette semaine Canada21.tv revient sur la question de Frédéric Lefebvre à l’Assemblée relatives aux infirmières françaises du Québec, le projet de loi québécois visant à légaliser l’euthanasie, le maire de Montréal arrêté, les FrancoFolies de Montréal qui ont débuté le 13 juin dernier et les rendez-vous à ne pas manquer si vous êtes francophone au Canada.

Au lendemain des résultats des élections législatives, la première question de Frédéric Lefebvre, le nouveau député des Français d’Amérique du Nord, à l’Assemblée nationale portait sur la situation des infirmières diplômées en France et en activité au Canada. Ces dernières rencontreraient des difficultés sur la reconnaissance de leur diplôme au Québec. Une première pensée qui a surpris voir déçu un autre groupe auprès du quel Frédéric Lefebvre s’était engagé lors de sa campagne. Un reportage de notre correspondante à Montréal, Sarra Guerchani.

Le gouvernement de la province du Québec vient de dévoiler un projet de loi sur l’euthanasie, permettant aux malades en phase terminale de mettre fin à leurs jours avec l’aide d’un médecin. Le texte devrait être adopté en septembre et ferait ainsi de la province francophone, la première au Canada à légaliser le suicide assisté, alors que le droit pénal fédéral interdit cette procédure. Pour le contourner, le Québec veut faire valoir qu’il s’agit d’une question médicale, qui relève de sa compétence, et non d’une affaire criminelle. Un groupe de 500 médecins du Québec, philosophes, éthiciens, juristes, membres du clergé et d'autres a déjà dénoncé le projet de loi et évoqué le spectre d’abus potentiels. En février dernier en France, le Conseil national de l'Ordre des médecins s'est prononcé en faveur d'une évolution de la législation sur la fin de vie, en envisageant pour la première fois le recours à une sédation terminale dans des situations exceptionnelles. D’ici la fin juin, un projet de loi sur la fin de vie voulu par le président François Hollande sera présenté à l'Assemblée Nationale.

Scandale à Montréal ! Michael Applebaum, le maire par intérim de la capitale du Québec, a été arrêté lundi matin à son domicile par des agents de l’Unité permanente anticorruption. Il a ensuite été amené en détention au quartier général de la Sûreté du Québec. Avec un conseiller municipal et un ancien haut fonctionnaire de son bureau d’arrondissement, il est accusé de complot et de corruption. La police le soupçonne notamment d’avoir modifié le plan local d’urbanisme du Quartier Côte des Neiges afin de favoriser un projet immobilier pour le compte de la mafia montréalaise. Une affaire qui n’est pas sans rappeler l’enquête en cours actuellement sur l’arbitrage entre Bernard Tapie et Le Crédit Lyonnais sur la vente d’Adidas, où de nombreuses personnalités politiques, comme Christine Lagarde, et du monde de l’entreprise se voit poursuivis par la justice.

De Michel Fugain en passant par Corneille, Raphael ou encore Serge Lama, les FrancoFolies de Montréal offrent encore une fois cette année une programmation qui fait plaisir aux amateurs de chanson francophone. Et les artistes qui ont fait le déplacement de France pour les 25 ans du festival sont nombreux. Ambiance avec la caméra de notre correspondante à Montréal, Sarra Guerchani.

Top départ hier depuis Halifax, pour Mylène Paquette. La jeune femme va parcourir 5000 kilomètres à la rame, sans moteur et sans voile, sur l’océan Atlantique Nord pour rejoindre Lorient, en France. Une traversée jamais accomplie par un Nord-Américain, qui devrait lui prendre environ trois mois. Mais Mylène Paquette n’a pas l’intention de battre un record : elle souhaite simplement réaliser un rêve. Il est possible de suivre son périple sur le site mylenepaquette.com

Et les rendez-vous à ne pas manquer si vous êtes francophone au Canada :
- A Vancouver, le 21 juin, venez écouter François Le Roux, un chanteur de Tours, dans le spectacle « For Poulenc » qui explore le répertoire de la chanson française. Rendez-vous au Vancouver International Song Institute à 19h30. Toutes les informations sont à retrouver sur songinstitute.ca/
- A Toronto, du 21 juin au 15 septembre 2013, le Design Exchange accueille une exposition dédiée au travail de Christian Louboutin, le chausseur préféré des stars. C ette rétrospective célèbre la carrière de l’icône française de la chaussure qui a su repousser les limites de la création haute couture. Du talon aiguille aux bottes à lacets en passant par les chaussures de sports cloutées ou les escarpins-bijoux, l’exposition met en scène des créations uniques. Le détail est à lire sur le site dx.org

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…