« douce plainte qui t'échappe, qui
m'occupe, qui me féconde, qui me
dépasse et qui me tue: mon écriture »
~Nouvelles Lettres Portugaises

MADELEINE GAGNON
Retailles complaintes politiques (Éditions l'Étincelle, Montréal 1977)

Extrait p. 198
La question de l'efficacité de mes travaux m'importe peu. C'est même, pour moi, un pur concept. Fabriquer des travaux efficaces, qu'est-ce que cela signifie pour moi? Je fabrique des cadeaux. Je me les donne a regarder et je les donne a ceux qui les aiment. Je nous les donne a voir, a manger, a se rechauffer, a admirer. Peu m'importe qu'on les compare aux autres, je les ai jugés au regard du temps qui se perd. Ils ont tout gagné de ce jugement puisque cela qu'ils comblent n'existait même pas a mes propres yeux. Le texte, pas plus que mon gâteau, n'appelle l'efficacité. Il ne demande que la lecture, une, deux, mille, peu importe, il ne requiert que l'amour: il n'a besoin que du regard qui peut l'extraire du temps abstrait, qui peut donner a la vie des marques visibles du travail de jouissance et me signifier a moi mon propre corps.

C'est une bouteille jetée a la mer.)

Et tant que ça me plaira, il y aura des parenthèses.
Et tant que ça me plaira, des citations.
Et tant de textes et de paroles

Extrait p. 154
Quand le désir était écrit dans le comment
de chaque geste

Quand nous parlions comme un orgasme

Quand les langues de feu léchaient nos corps

Quand l'espace entre nous ne respirait plus

Quand la distance entre nous n'existait plus

Quand un liquide chaud un bercement
un ventre rond une terre moelleuse

longtemps longtemps Avant avant

ce qu'ensemble amour amour
on a cherché
comme des enfants
en plein désert sablonneux et sans eau

ce qu'elles nommèrent séduction

OUVERTE à n'importe quelle page.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…