Le Mouton à Grosses Fesses

(Le lever)
Le soleil sort de la nuit noire
Le Mouton sort de sa baignoire
Il mange un yaourt à la poire.
Avant de partir à la foire
Il met ses roses bermudas,
Choix discutable
Je le confesse
Pour un Mouton à Grosses Fesses

(Le mouton au bureau)
Le soleil fait de gros efforts
Le Mouton sue par tous ses pores
Mais il a beau baisser le store
La chaleur monte et monte encore
Car nous sommes en Ouganda
Pays un peu loin de la Perse
Patrie du Mouton à Grosses Fesses.

(Le Mouton au bureau, suite)
Le soleil dépasse les bornes
Le Mouton sue jusqu’à ses cornes
Il décroche son téléphone
Encore un appel du Cap Horn
La sueur trempe son agenda
Cela fera fondre ma graisse
Pense le Mouton à Grosses Fesses.

(La sieste)
Le soleil penche sur les cimes
Le Mouton pense à son régime
Une biscotte ? Du gouda ?
Hélas ! il va dans sa cuisine
Où le chocolat le fascine
Ensuite sous la véranda
Il sombre en une lourde sieste
Malheureux Mouton à Grosses Fesses

(Le soir)
Le soleil rentre dans sa boîte
Le Mouton va danser en boîte
Il prend la biche entre ses pattes
La regarde de ses yeux moites
Et dit « aimez-vous Dalida ? »
Choix surprenant je le confesse
Chez un Mouton à Grosses Fesses.

(Le retour)
Le soleil dort dans la nuit noire
Le Mouton est au désespoir
La biche l’a chassé sans gloire
Elle a dit « Non, mais quelle poire ! »
En partant avec le panda
Il est très dur je le confesse
D’être un Mouton à Grosses Fesses.

Jacques Roubaud
Les animaux de personne (Seghers)

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…