Une sorte de présentateur ou scientifique de bas étage nous parle du clonage.
Il se trouve dans une prairie avec des brebis. Il évoque Dolly, une brebis connue pour être le premier clone célèbre. Il s’intéresse ensuite au clonage humain, en se demandant ironiquement pourquoi ce dernier n'est pas autorisé. Il compare ce phénomène à la division cellulaire. Enfin, deux de ses clones apparaissent et expliquent qu'il s'entendent très bien tous les trois.

Selon moi la forme et le contenu d'un trucage audiovisuel doivent toujours être lié l'un à l'autre, mais également qu'ils peuvent très bien s'influencer l'un et l'autre lors du processus de création. Ainsi, si le thème du clonage m'est apparu, c'est par le fait de commencer à expérimenter le dédoublement de personnage. Une fois le thème ancré il me suffisait de tout articuler autour d'un scénario qui m'est venu petit à petit.
Là encore, la forme m'a indirectement aidée. Ce sont les expressions burlesques de mon personnage qui m'ont orienté vers une ambiance plus ironique et comique dans le texte. Les autres trucages se plaçant progressivement ont quand à eux permis la finalisation du rendu.

Tout d'abord le titre apparaît, "Clonage". Il s'agit d'une image noire avec un texte blanc qui disparaît avec un petit
fondu pour aboutir sur le premier texte. Celui ci, comme les suivants, est écrit sur un fond "typique" de textes de film muet. Le personnage arrive ensuite sur un fond de paysage par incrustation. Il est à chaque fois censé mimer le texte s'affichant précédemment. Vient ensuite le second texte suivi d'une image de la brebis se dédoublant et dont les deux copies se placent de chaque côté de l'écran afin de produire un split screen sur fond noir. Le troisième texte arrive alors et le personnage revient brièvement pour laisser s’enchaîner le quatrième texte. Le personnage mime les guillemets du texte 5. Le sixième texte arrive et est suivi d'un nouveau split screen, cette fois formé par l'image principale surmontée d'une vidéo sur la division cellulaire laquelle illustre les propos précédents. Puis le dernier texte débouche sur le dernier extrait vidéo sur lequel on voit le présentateur se dédoubler deux fois, grâce à des changements de position, d'échelle et d'opacité dans le temps, et montrer le chiffre "trois" avec la main. Enfin, un fondu noir clôture en douceur la vidéo.

J'ai cherché à donner une forme d'ancien documentaire explicatif à ce film. J'aurais d'ailleurs aimé rajouter un effet sautillant et granuleux à l'image mais n'y parvenant pas, j'ai retiré le noir et blanc et ai gardé la couleur. La bande de son, une musique des années 30, associée au texte de film muet exprime, à mon sens, assez bien cet aspect. J'ai également essayé de donner à la vidéo un aspect amusant, autant grâce aux trucages grossiers qu'aux propos exagérés et provocateurs du personnage.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…