Sur le champ de bataille, la désolation équivalait à l'abomination nominale des pulsions destructrices, et l'extinction funéraire des combats sonnait la pulsion funèbre.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…