Sculptures, gravures, estampes, Sabine Cez traite des corps à travers une vérité spectrale. Des univers cliniques, où chaque fibre est mise à plat, elle arpente les strates, les superpose. Corps décharnés, nudités vives, le spectre est d’autant plus saisissant qu’il impose son espace propre. Sabine Cez joue de l’ambivalence du sujet et de l’objet, de l’intention et de l’expression, de la vie et de la mort. Elle compose autant qu’elle décompose, intrigue. Le tout est enlevé dans une clarté rayonnante : autant dans l’acier peint que le scintillement de la soie.

Jean-Philippe GOFFAUX
Commissaire d’exposition
ceme.be

Propos recueillis le mercredi 9 octobre 2013
Il y a plus d’une manière de découvrir Charleroi…

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…