«Ceci est mon corps. Je suis une femme, un individu de sexe féminin appartenant à l’espèce humaine. J’ai une vie professionnelle, amoureuse, sociale, sexuelle. Dans tous ces domaines je suis plus ou moins épanouie.
Dans tous ces domaines je suis avant tout jugée selon mon sexe, mon genre.
Je ne suis pas une norme et je la refuse. Tout du moins je ne veux pas être définie par les codes moraux, sociaux, éducatifs, publicitaires qui existent.
Je me déshabille pour aller dormir, pour me changer, faire l’amour, aller à la piscine. Je me déshabille pour supprimer l’image que je crée de moi- même, pour supprimer l’image que l’on a de moi-même.
Je me déshabille pour montrer que ma nudité m’appartient mais appartient aussi à toutes les femmes. Que cet acte à un sens, qu’il m’expose, me rend fragile ou puissante.
Je me déshabille en ayant conscience qu’on utilise mon image avec ces mots. Qu’encore une fois, on utilise mon image avec des mots.»

DANSEUSES Julia Arbey, Joséphine Beckers, Charlotte Cattiaux, Marie Close, Adriana Hortas, Maria Florencia Morales, Luciana Pesa, Natalia Pieczuro et Andréa Quintana Caminas.
RÉALISATION Solène Coignard
IMAGE Burcu Bilgic et Aurélian Pechmeja
MUSIQUE David de Buyser , «Sleeplessness»
PHOTOGRAPHE PLATEAU Chloë Champion
COSTUMES Marion Jouffre
DURÉE 11’

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…