Choreography Alexandre Munz
Music CoH, Alva Noto and Ryuichi Sakamoto
A film by Catherine Rouzières

« Ainsi futile » est une cérémonie pensée à partir du triptyque de Francis Bacon, « Trois Études pour une Crucifixion » (mars 1962). Blocs de viande, figures sinueuses crucifiées, carcasses théâtralisées, « nous sommes de la viande, nous sommes des carcasses potentielles » disait Bacon. 

Francis Bacon montre ce que Gilles Deleuze appelait le « devenir-animal » de l'homme : pour vivre, il faut apprendre à souffrir, à mourir. («  Francis Bacon, Logique de la sensation », Gilles Deleuze, 1989).

En disséquant les interactions entre intériorité et extériorité du corps, entre l'humain et l'animal, « Ainsi futile » s’interroge sur le divin. Tout est à la fois écartèlement et construction tenue, une dualité entre l’ordre et le chaos, le sacré et le profane, l’être et le néant. Le corps y fait l’objet de torsions, au propre, au figuré, apparemment douloureuses, peut-être. Car si la chair est crucifiée, elle est toujours, partout, célébrée.

Alexandre Munz

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…